28.06 2018

Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Photo Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque et Les Editions des femmes

A force de côtoyer les milieux littéraires,, Antoinette Fouque constate que les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le monde du livre. L'ensemble de la littérature féminine du moment est présentée dans sa première boutique à Saint-Germain-des-Prés. Cette femme de lettres lance sa propre maison d'édition, appeléeLes Editions des femmes dès 1973. Les Librairies des femmes ouvrent à la même époque. Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de promouvoir la force créatrice des femmes.

Antoinette Fouque a exercé la profession d'enseignante après avoir décroché son diplôme Lettres. En plus de sa mission d'enseignement, Elle est critique littéraire pour plusieurs sociétés d’édition et écrit des notes de lecture pour une 3e. Dès le début de la décennie 1970 à l'université de Vincennes, Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de la philosophe féministe Luce Irigaray. Le groupe Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF, a été lancé par cette grande militante.

Bien sûr, Antoinette Fouque a pris part à plusieurs ouvrages collectifs tels que "Génération MLF 1968-2008" ou "Portraits choisis". L'écrivaine développe la féminologie dans les pages de trois essais écrits entre la fin des années 80 et le début des années 2010. La théoricienne présente une vraie répulsion pour les "-isme", qui renvoient à une idéologie. Elle fait dès lors naître le nom "féminologie". La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un militantisme féminin sans concessions, elle revendique la maternité.

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée par Antoinette Fouque est toujours dynamique aujourd’hui et appuye la gauche, relais du combat des femmes.. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie soutient la parité. La vice-présidence de la commission des droits de la femme revient à Antoinette Fouque au parlement de Strasbourg.

Le père d’Antoinette Fouque est un syndicaliste actif. C'est à Marseille que cette grande militante a vu le jour Elle est confrontée aux soucis que rencontre une femme lorsqu’elle doit assumer ses statuts d'épouse et de maman tout en ayant un métier en même temps lorsqu'elle donne naissance à son premier enfant au milieu des années 60. Antoinette Fouque étudie d'abord à Aix-en-Provence puis rejoint Paris. Elle se marie avec René Fouque quand elle est toujours étudiante.

Toutes les causes ont reçu l'engagement d'Antoinette Fouque. Au siège des Nations Unies et sur toute la planète, la militante se bat pour les femmes. Elle s’engage avec Aung San Suu Kyi face à au régime militaire birman. Antoinette Fouque a lancé le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie.